Lucie

On reconnaît la fin d’une descente aux enfers – ou du moins, le début de la fin – aux miracles qui se produisent pendant celle-ci.

Être photographe fut le premier.

Rencontrer Lucie fut le deuxième.

Celle qui devait être une merveilleuse compagne a changé ma vie. Elle a cru en moi. Elle m’a offert un toit et une famille. D’égoïste, je suis devenu reconnaissant.

Ce jour-là, je testais de nouvelles formes d’éclairage et de post-production. Il me semble que c’était la première fois que Lulu posait devant mes objectifs. J’ai sorti ce cliché je ne sais trop comment. J’adore le rendu vintage. Malheureusement, je suis incapable de le recréer. D’où l’importance de prendre quelques notes quand on accumule les idées… Bref, j’aime cette photo. Elle parle d’une femme unique et exceptionnelle : la mienne.

I love you. All of you. And Lulu.

Publicités

Hier, ou à un autre moment – est-ce si important ? – nous sommes allés faire des photos dans le cadre d’une affaire de famille. Deux portraits étaient sur le cahier des charges : père-fils et mère-fille. 

Quand cette dernière a posé devant mon objectif, j’ai d’abord pensé à Natalie Wood. Du coup, en rentrant au studio, j’ai eu l’idée de faire ça. 


Avec le recul, je reconnais qu’Eugenie a une certaine ressemblance avec Caroline de Monaco. Bon, je ferai la couverture de Paris Match une autre fois…

I love you. All of you. And Lulu. 

Un petit dernier ?

Myself est collector

Buy image

Attention, mesdames et messieurs, il y un a un peu de boulot dans ce nouveau Myself. L’idée de la pochette de 45 tours me trottait dans la tête depuis longtemps. Au fur et à mesure, je me suis laissé emporter et j’en ai rajouté. Peut-être un peu plus que je n’aurais du. Le résultat est sous vos yeux.

Ah, vous remarquerez peut-être mon petit clin d’oeil personnel.

Cette série fonctionne pas mal. Six commandes pour la fin de l’année. M’est avis que le Père Noël portera sous le bras un de mes Myself… Voire plusieurs. Mais n’est-ce pas là tout le mal que vous me souhaitez ?

EDIT : Normalement, il y a même un bouton pour l’acheter tout de suite… Mais si, sous la photo…

I love you. All of you. And Lulu.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :