J’avais oublié…

Image

Il y a deux ans, j’avais photographié ce couple. Enlacés et immobiles, le mouvement mécanique de l’escalator qui les descendait vers le quai leur donnait une allure d’éternité. 

J’avais envie de partager cet immobilisme romantique avec vous. 

La photo a été faite avec mon fidèle IPhone. 

I love you. All of you. And Lulu. 

Inspiration 

Image

Hier, ou à un autre moment – est-ce si important ? – nous sommes allés faire des photos dans le cadre d’une affaire de famille. Deux portraits étaient sur le cahier des charges : père-fils et mère-fille. 

Quand cette dernière a posé devant mon objectif, j’ai d’abord pensé à Natalie Wood. Du coup, en rentrant au studio, j’ai eu l’idée de faire ça. 


Avec le recul, je reconnais qu’Eugenie a une certaine ressemblance avec Caroline de Monaco. Bon, je ferai la couverture de Paris Match une autre fois…

I love you. All of you. And Lulu. 

Carnet de voyage

Voilà. Ayé.

Je viens de publier mon dernier carnet de voyages sur mon site. Vous pouvez choisir d’aller le voir sur mon site ou de lire un petit article écrit sur le pouce… 
https://slate.adobe.com/page-embed.jsCarnet de Sardaigne

Photo de Famille

Image

La semaine dernière, je suis allé expliquer à des gamins de la banlieue le bonheur de faire de la photo. Comme d’habitude, je leur ai expliqué que ce n’était pas l’appareil qui faisait l’homme mais bien l’inverse…  Lire la suite

C’est qui, hein, c’est qui qui ?

Image

Si vous achetez l’excellent magasine Alliancy, mensuel spécialisé dans la technologie numérique et le business qui en découle, vous trouverez deux photos de moi. Lire la suite

Monsieur Jacques, marin-pêcheur à la retraite

Image

Quand j’ai croisé ce personnage au visage bourru et taillé à la serpe par les années et la mer, il a tout d’abord refusé de me raconter une histoire. « – Je n’ai rien à dire, explique-t-il, et qui diable cela pourrait-il intéresser ? »

Euh… Moi ?

Lire la suite

Monsieur Jean, le débarqué du Débarquement

Image

Ah, monsieur Jean…

Toute la tendresse de ce village, où nous résidons depuis maintenant une semaine, sa gentillesse et ses sourires peuvent se retrouver dans ce grand bonhomme de 91 ans, martiniquais de naissance mais vrai saint vaastais. L’accent des îles chante encore dans sa bouche même si la casquette vissée sur le crâne dénonce ses appartenances maritimes.

Lire la suite