Encore un assassin…

Alors ça, vous ne le croirez jamais. D’ailleurs, moi-même, j’ai encore du mal à assimiler le truc. Il y a quelque temps, je vous racontais comment ma route a croisé celle de Xavier Philippe, condamné aujourd’hui à trente ans de prison. J’apprends ça par le biais de Faites entrer l’accusé. Aujourd’hui, avec mon Lulu, jeLire la suite « Encore un assassin… »

Les souvenirs, quand ça vous rattrape n’importe où…

« – Je vous l’offre ! » Me dit soudainement le patron du troc, découvrant la cassette vidéo que je tiens à la main. Ce n’est pas n’importe quelle cassette vidéo, c’est Eclats de Rire, un recueil de blagues racontées par Vincent. Il avait enregistré l’émission, sous l’œil attentif de Guy Lux – rip – de GillesLire la suite « Les souvenirs, quand ça vous rattrape n’importe où… »

So chic et tendance…

Nabilla est donc l’égérie de Jean-Paul Gaultier. Ce qui, hier encore, était ringard, est aujourd’hui grâce au couturier, devenu très tellement si chic. Zaia ouvre sa boutique sur les Champs-Elysées, Nabilla est le mannequin vedette d’un des plus grands créatifs que la France ait jamais compté. C’est Loana qui doit faire une nouvelle dépression… C’estLire la suite « So chic et tendance… »

Lagaf est gourmand…

Je sais, je sais, mes chers et fidèles amis lecteurs, le titre est un tantinet racoleur. je cherche à faire venir tout le monde, je lance un scoop du plus mauvais goût mais force est de reconnaître la chose : Vincent Lagaf est un gourmand.

De belles retrouvailles

Peut être ne le saviez-vous pas, peut être le saviez-vous. Peu importe. Pendant sept ans, j’ai été l’inconnu le plus célèbre de France en prêtant ma voix et mon humour à Bill du BigDil. Le père Lagaf, mine de rien, ça va faire pas loin de trente piges que je le connais. Un bail, quoi…Lire la suite « De belles retrouvailles »

Content…

Je me suis arrêté dans ce bar de quartier, sur le boulevard du Temple, parce qu’une très violente envie de toilettes a envahi mon être tout entier. Je ne survivrai pas. Je commande mon café. Il y a du monde autour de moi. Des hommes, pour la grande majorité, dont le regard est fixé surLire la suite « Content… »

Un Myself, un people : un carton ?

Ah, mes chers et fidèles amis lecteurs… Je suis tellement content, si vous saviez… Pour que toutes bonnes histoires soient pleinement appréciées par son public – c’est à dire vous – il faut commencer par le début. Ainsi parlait mon père avant d’écrire sa chronique dans le Canard… Il y a maintenant un mois, enLire la suite « Un Myself, un people : un carton ? »

Qui veut épouser mon fils ? Pas moi, en tout cas…

Les mayas se sont donc trompés : ce n’est pas la fin du Monde. Je suis un peu déçu, mes chers et fidèles amis lecteurs, de ce manque d’apocalypse. J’étais planqué à côté de ma Lulu, prêt à vivre mes dernières heures en sa compagnie – how romantic – mais rien, pas un grondement deLire la suite « Qui veut épouser mon fils ? Pas moi, en tout cas… »