Néné

Dans les rues de Saint Vaast la Hougue, marche un singulier personnage. Petit sur pattes, habillé dans un éternel bleu de travail, il marche en gesticulant des bras, un peu comme une danseuse boiteuse… Ce singulier personnage s’appelle René mais ici, au Commerce, tout le monde l’appelle Néné.

Du Doisneau et les Halles de mon enfance : que demander de plus ?

Le RER arrive à Gare de Lyon. Je vais aller me poser une fesse, prendre le temps de vous raconter, mes chers et fidèles amis lecteurs, la belle expérience que je viens de vivre.

Et personne ne dit rien ?

C’est en 1948 que George Orwell écrivit 1984. C’est d’ailleurs en 1984 que sortit sur le grand écran, le film éponyme, adaptation décevante de l’œuvre. C’est en 2001 que Big Brother apparut à la télévision, curieusement traduit en « Loft Story ». Dans tous les cas, ces trois concepts parlaient de la même chose : on vousLire la suite « Et personne ne dit rien ? »

Les Invisibles

Voilà, je suis donc redevenu parisien. Adieu, ma belle île de Ré. Je ne regrette rien, c'est une belle page qui se tourne. Ainsi va la vie. Donc, mes chers et fidèles amis lecteurs, je retrouve mon éternel amour, mon impossible liaison : Paname. Il ne fait pas beau, le ciel est gris et lesLire la suite « Les Invisibles »

Le cœur ouvert, à l’inconnu…

Ce matin, alors que mon cousin Marc et moi marchions sur l’avenue des Champs Elysées, à l’inconnu et le cœur ouvert, nous avons fait une belle rencontre. Pou vous dire la vérité, mes chers et fidèles amis lecteurs, je viens de démarrer un tout tout nouveau projet photographique qui me plait beaucoup. J’espère qu’il vaLire la suite « Le cœur ouvert, à l’inconnu… »

C’est très beau ?

Contrairement à ce qu’à toujours prétendu mon cousin Marc à l’époque, je n’ai jamais trouvé qu’Agnès L. était moche. Elle étudiait la dactylo dans un institut spécialisé basé à côté de la boîte à bac où j’étais censé user mes fonds de culotte… Nous nous retrouvions toujours en face du monument aux morts de laLire la suite « C’est très beau ? »

Et un autre pan d’enfance, un !

Dans la rue Jean-Jacques Rousseau, où j'ai vécu gamin, existe une authentique curiosité parisienne : la galerie Véro- Dodat. ; Pure splendeur du dix neuvième siècle (1826) cette merveille fut dessinée et financée par un charcutier – Qui a dit que ces derniers étaient de gros bœufs ? – monsieur Benoît Véro et un financier,Lire la suite « Et un autre pan d’enfance, un ! »

Ben ça alors…

Je suis désolé d’écrire si vite. De ne pas avoir eu le temps de prendre une photo. Mais là, c’était tellement beau que je ne peux résister à l’idée de vous en parler. Deux contrôleurs RATP, sept gendarmes pour une petite black en train de frauder au RER des Halles. SEPT gendarmes en tenue deLire la suite « Ben ça alors… »