Il était une fois…

Un vieux wagon, abandonné. Il aurait pu connaître une grande destinée. Mais un iceberg en a décidé autrement…

Voilà, c’est fini…

C’est la chanson de Jean-Louis Aubert qui me vient à l’esprit quand je regarde la galerie de l’espace Carpeaux. Nous décrochons les Myselfs les uns après les autres. Les murs retrouvent leurs lissés blancs. Alors, je fredonne : « Voilà, c’est fini…  » Mais quelle belle exposition ! 60 Myselfs impeccablement exposés, des couleurs, des histoiresLire la suite « Voilà, c’est fini… »

Le dernier Myself

Fait en pleine nuit. D’un coup, d’un seul. De quoi avais-je besoin ? D’une piscine, de soleil et de modèles patients et beaux. Ce fut peut-être le plus dur à trouver… Just kidding. Un petit clin d’œil au vintage des années 60 dont je suis particulièrement friand. Ce matin, Lulu m’a dit : « – JeLire la suite « Le dernier Myself »

Allez, pourquoi pas un autre ?

Voilà ce que je suis prêt à faire, quand je suis seul dans une piscine, qu’il fait chaud et que finalement, somme toute, tout bien résumé, conclusion faite, je m’emm…. un petit peu… C’est mon ami Thierry qui a eu ce commentaire : « – Je ferai bien une bombasse là-dedans, moi… » Pour info, et avantLire la suite « Allez, pourquoi pas un autre ? »

Lagaf est gourmand…

Je sais, je sais, mes chers et fidèles amis lecteurs, le titre est un tantinet racoleur. je cherche à faire venir tout le monde, je lance un scoop du plus mauvais goût mais force est de reconnaître la chose : Vincent Lagaf est un gourmand.

Un Myself, un people : un carton ?

Ah, mes chers et fidèles amis lecteurs… Je suis tellement content, si vous saviez… Pour que toutes bonnes histoires soient pleinement appréciées par son public – c’est à dire vous – il faut commencer par le début. Ainsi parlait mon père avant d’écrire sa chronique dans le Canard… Il y a maintenant un mois, enLire la suite « Un Myself, un people : un carton ? »