À chaque fois que je passe à proximité de ce virage bien sec d’une des nombreuses pistes cyclables de l’île de Ré, il me vient toujours un souvenir de Lulu. Une de ses phrases dont elle a le secret…

C’est d’ailleurs là le principe de la mémoire associative, une chanson ancienne nous rappelant souvent une ombre féminine.  Lire la suite « La richesse du Coeur »

Publicités

Voilà, ça y est. Ils arrivent doucement mais sûrement. Comme des champignons la mousse d’un arbre – bonjour la comparaison poétique – comme le mouvement éternel des vagues s’échouant sur la plage – ouah, dis donc – les vacanciers arrivent sur l’île de Ré.

Pour l’instant, tout se passe bien. Le gros des troupes n’arrivera que lundi prochain. Ils sont aimables, polis et ne crient pas trop. D’un autre côté, ce sont des petits vieux. Pour faire la bamboula, ce ne sont pas non plus les premiers…

Cette introduction pour vous parler de ce petit vieux que je croise rue de Sully, à Saint-Martin. C’est la rue commerçante du village. L’été, elle est noire de passants. Je le vois en train de contempler des cartes postales. C’est sa tenue qui m’interpelle.

 

Ca me rappelle Jacques Chirac au fort de Brégançon, dans les années 90. Pour sa première sortie officielle en vacances, le président d’alors avait presque la même tenue. La presse, les guignols, tout le monde en fait, en avaient fait ses choux gras. Alors, découvrir ce brave homme dans ce costume de vavancier new wave, pardon du peu, mais je ne pouvais pas le louper.

Pour des raisons d’autorisations évidentes, je ne montre que l’envers du décor. Mais l’endroit était tout aussi magnifique…

Vivement cet été, qu’on découvre la mode de nos amis les Bourniguedons. Ce ne sera peut-etre pas très joli mais on ne s’ennuiera pas.

I love you. All of you. And Lulu

 

 

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :