Éternel souvenir

Rappelez-vous…

Je vous parlais de Yolande dans un article précédent. Un souvenir d’enfance dans ce village perdu ardéchois dans lequel j’ai passé tellement d’années heureuses gosse, ado et adulte.

J’avais montré son épicerie. Abandonnée depuis sa mort. Laissée comme ça, sur le bord de route. Les voitures passent, indifférentes.

Je suis retourné devant l’épicerie. Elle est toujours là mais toujours ignorée, s’abîmant avec le temps.

Les frigidaires ont disparu. Les vitrines sont sales et couvertes de messages, laissés par les gamins du coin.

Plus les mois s’écoulent et plus ce village est éternel. Même si les gens disparaissent, leurs pierres restent.

I love you. All of you. And Lulu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s