Mon vieux, j’en inspire plus d’un…

Très récemment, je suis tombé sur l’affiche d’un spectacle d’humour. Il s’agit de Michel Frenna, sociétaire du FIEALD du Trévise et auteur d’un one man show : Michel Frenna par Michel Frenna.

En découvrant son affiche, j’ai eu un petit sourire. Elle est sur son site, on peut la contempler tout à loisir.

Capture d_écran 2017-06-29 à 11.29.42

C’est de la multi-exposition et ça, c’est une idée aussi vieille que mes robes – ceux qui ont compris expliquent aux autres. Par contre, l’esprit du Myself est flagrant. On dirait un Myself, ça a la couleur du Myself ( Encore que… ) mais ce n’est pas un Myself…

Je suis heureux d’inspirer tous les artistes. Sincèrement.

Je trouve dommage que ces derniers ne m’appellent pas pour une collaboration. Tu vois, mon petit Michel – on se tutoie, dis ? – imagine une seconde que tu m’aies passé un coup de fil… On aurait pu faire un truc très sympa. De ce genre :

Myself : celui qui va au théâtre

Tu vois le truc ? Ca bouge dans tous les sens, ça se chamaille, ça se bouscule, ça se casse la gueule, ça b… même mais il faut bien regarder.

Pour le budget, ce n’était rien d’insurmontable.

Michel, c’est trop con, on s’est loupé…

I love you. All of you. And Lulu.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mon vieux, j’en inspire plus d’un… »

  1. J’EN INSPIRE DES VIEUX…
    Monsieur Vautier,
    Je vous remercie pour cet article très intéressant ! Après ces quelques mots échangés, vous me permettez de vous vouvoyer ? Il n’est pas dans mes habitudes de tutoyer au premier message.
    Ce matin à mon réveil, je suis tombé sur votre pamphlet aux airs de reproches et d’accusations graves à mon égard. Alors, j’ai eu envie d’y répondre. Vous me reprochez d’avoir plagié « votre » concept sur mon affiche. Concept que vous définissez en ces termes « une idée aussi vieille que mes robes » ; n’est-il pas incompatible de voler votre concept s’il est vieux comme vos robes ?
    Vous me répondrez sûrement que votre concept à vous est ce que vous appelez
    « My self ». My self qu’on traduit par moi-même ou encore portrait. Et c’est là que je me suis rallié à votre cause et comme je vous comprends : se faire voler une idée aussi « brillante », j’ai déjà vécu ! Je l’ai vu aussi, de mes propres yeux, mais j’ai pris sur moi, malgré mon envie de contacter Michaël Gregorio pour son affiche, « J’aurais voulu être un chanteur ». Et ce n’est pas tout, j’ai voulu également appeler Léonard de Vinci et Rembrandt afin de leur reprocher le plagiat de votre concept « My self » sur la Joconde ou le Fumeur de pipe, pour leur dire vos 4 vérités. Mais voyez-vous Monsieur Vautier, imaginez une seconde, si vous m’aviez contacté plutôt que de jouer au jeu de la calomnie, on aurait discuté et je vous aurais expliqué que votre accusation de plagiat est infondée puisque mon affiche est une nouvelle création pour mon spectacle (en passant je convie vos lecteurs à venir me voir sur scène), fruit d’une idée non novatrice et non plagiée mais utilisée, une nouvelle fois, et qui le sera encore par d’autres, et ce, sans porter atteinte aux droits d’auteur.

    Bien à vous (attention : concept copié aux règles du savoir-vivre)

    Michel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s