Charly et ses photos.

Charlie a une belle tête d’hipster. Il est grand et mince. Les yeux sont clairs, les cheveux et la barbe blonds. La démarche est calme. Allons, allons, mesdames, on se calme et on boit frais à Saint-Tropez. Le garçon est déjà accompagné et plutôt très bien… Je sais, je sais, ce n’est pas juste. Si vous pouviez crier un peu moins fort que je puisse continuer d’écrire…

Charly fait des belles photos. 

Il aime photographier ce qu’il découvre. Je l’imagine volontiers s’émerveiller de ce qu’il voit, du haut de sa grande silhouette dégingandée, avec sa démarche tranquille et cadrer sur son Fuji – dont il est très fier – ce qu’il ne veut pas oublier. 

C’est ainsi que je comprends ses photos. Il photographie instinctivement, sans trop de poser de questions. 

Un exemple ? Bon, d’accord.  

Cali Lights (c) Charly Derouet
Sa série Cali Lights est d’une douceur apaisante. Charly est parti récemment en Californie et s’est simplement dit :  » Et si je photographiais la nuit américaine ? » 

C’est bête comme chou. Ce n’est pas plus compliqué. J’imagine le grand blond dire à sa fiancée : « – Bouge pas, darling, je vais photographier la nuit américaine… » Il n’empêche. … L’espace d’un moment très long, et tant mieux, je savoure la série de Cali Lights.  Un joli carnet de voyages, ni plus ni moins, mais tellement sincère.  Et doux. Charly ne se pose pas de questions. Il vise et déclenche. Non seulement c’est beau mais en plus, il sait le photographier.

Alors, forcément , les douces photos de Charly titillent l’œil. On a envie d’aller plus loin. De découvrir son monde… Que dis-je ? Son univers… Quand il voyage en Grèce, il découvre la même chose que moi, mais il le photographie de manière tellement différente. C’est peut-être le seul regret que je pourrais formuler : on est un peu loin des gens et un peu proche de la carte postale. En plus d’être doux et hipster, Charly est-il un grand timide ? Qu’importe, la sensibilité et la douceur de son œil me font volontiers voyager. C’est bien là tout ce que je demande. 

Je vous en prie, allez découvrir le pays de Galles, l’Islande ou le Portugal, voire la Normandie. L’œil de Charly est sincère. Comme le personnage. Certains me diront.. Si, si, il y a toujours des langues aussi froides que le téton d’une sorcière pour critiquer… Donc, certains diront : -« C’est assez classique. »  Je répondrais : – « Et alors ? » Parce qu’on s’en fout. Vraiment. J’insiste, je persiste et je signe : le regard de Charly est doux et bienveillant. Pourvu qu’il le reste. Parce que c’est l’essence même de la photographie. 

Moralité: si on est bord du nervous breakdown – comme ils disent – allons flâner sur le site de Charly

I love you. All of you. And Lulu. 

Les photos de Charly : www.charlyderouet.com

Publicités

2 commentaires sur “Charly et ses photos.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :