Douceurs de pluie 

C’est une pluie obstinée qui nous accueille à Ouistreham. Même si nous apercevons un beau ciel bleu à l’horizon, les gouttes tombent  sur nos visages, de manière incessante et envahissent doucement les profondeurs de nos imperméables. Lucie marche devant moi, sur un petit chemin de bord de mer. À sa gauche, des cabines de mer se dressent. La lumière ambiante donne un côté démodé à cette scène. Malgré la pluie de plus en plus envahissante, je sors mon fidèle Canon 6D et je déclenche. 

Sous le parapluie. 1/320, f5.6, ISO 400. 24-70.

J’aime la pluie. Elle donne une lumière très particulière, toujours différente, à la journée. Mais douce. 
Finalement, Lucie s’est arrêtée au bout du  petit chemin. Elle m’a cherché du regard, seule sous son parapluie. J’ai déclenché. 

Sous le parapluie 2. 800 ISO, 1/200, f/10. 24-70.


Puis, ma belle s’est tournée vers la mer et s’est perdue dans sa contemplation. J’ai encore déclenché. 

Sous le parapluie-3. 800 ISO. 1/160, f/9, 24-70.


Toujours ce parapluie et sa drôle de forme. Il laisse Lucie à sa contemplation et l’épargne de la pluie qui s’intensifie. Les gouttes s’écrasent mollement sur le tissu noir dans un bruit sourd. Si l’objet n’avait pas eu ce côté oriental, la photo aurait été bien différente. Peu importe les réglages ou l’appareil. Il faut juste un drôle de parapluie, une pluie persistante et un joli mannequin. 

Rien de bien difficile. 

I love you. All of you. And Lulu. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s