Lahaye, peintre en bâtiment

A Saint Vaast la Hougue, il n’y a pas que des gueules. Il y a aussi des endroits. De vieilles maisons qui cachent des détails d’autrefois, des souvenirs d’une époque pas si lointaine et pourtant, déjà oubliée.Alors que nous marchions le long des rues étroites de ce petit village côtier, l’immense Vincent LR – dont je vous recommande l’album de photos fait en son honneur sur FB – je découvre une vieille – et belle malgré tout – devanture, un ancien atelier de peinture dont ne subsiste que la raison sociale.

Lahaye, peintre en bâtiment

La peinture est partie, la couleur ocre rouge s’efface en grande partie. A lire ces lettres soigneusement dessinées, on devine le soin porté par un homme d’autrefois soucieux de dire qu’il travaille méticuleusement.

Et voyez comme les choses se font bien. J’ai l’occasion de rentrer dans cette très vieille maison – fin 18ème siècle – quelques jours après. Je peux donc photographier l’envers de cette porte abandonnée.

Derrière la porte du garage

Voilà. L’atelier de peinture n’existe plus depuis belle lurette. Le Commandant me racontera que c’était une affaire de famille qui a disparu depuis « au moins quarante ans. »

Plus loin, je découvre une plaque qui me fait sourire.

Le tigre des sept mers

Je lis ça et je me retrouve projeté dans Le Tigre des Sept Mers, merveilleux film de cape et d’épée de 1967. Gérard Barray en était l’acteur principal. Antonella Lualdi était splendide. Depuis, je suis un grand fan de ce monsieur Surcouf.

I love you. All of you. And Lulu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s