Jeune… Donc, innocent ?

Tout le monde le sait : un jeune homme est mort, victime de ses opinions. Et si vous ne le saviez pas, vous êtes sourds comme plusieurs pots réunis en assemblée : les journaux n’ayant apparemment que ce sujet à traiter.

Il n’empêche : c’est un drame et c’est inexcusable.

Maintenant, je ne peux pas m’empêcher de penser une chose : si ses agresseurs – retrouvés en 24 heures – sont de mouvance d’extrême droite – donc, fascistes selon le journal TV de France 2 – il n’empêche que le jeune Clément Meric appartenait à un groupe d’extrême gauche. Je pose une question : était-il si innocent ? On parle de provocation et de bagarre générale. Pas d’un guet-apens. Tout le monde rend hommage à quelqu’un que personne ne connaissait.

Parce ce que Cedric est d’extrême gauche, il n’est pas coupable. Mais l’extrême-gauche a des idées aussi dangereuses que l’extrême-droite. Que je sache – mais j’avoue que ma mémoire n’est pas certaine sur ce point – le nihilisme n’admettait aucune contrainte de la société sur l’individu, et refusant tout absolu religieux, métaphysique, moral ou politique. Pourtant, ce courant de pensée influencera la révolution bolchevik et établira même la lutte des classes. Ça respire la droite ? Pas vraiment.

Aussi, ce détail attristant : extrême droite et extrême gauche portent les mêmes blousons noirs, démontrant ainsi leur rejet de notre société.

Encore une fois , il y a mort de gamin et c’est tellement grave. La droite récupère, la gauche ne fait pas mieux. Tout le monde a son mot à dire. Beaucoup de gens parlent sans même savoir et ça en devient presque écœurant. Nos politiques défilent devant les micros et les caméras, larme à l’œil et mine crispée de circonstance. Mais ils ne savent pas grand chose. Voire rien. Alors, ils disent tous à peu près la meme chose : n’importe quoi.

Quant aux journaux télévisée, ils ont pris le parti du gosse décédé. Mais eux non plus ne savent rien.

Je pointe du doigt les idées reçues, les apparences trompeuses exagérées comme de coutume par tous les médias d’information.

Coupable ou innocent, de toutes manières, le résultat est le même : une famille déchirée pleure un enfant perdu. Avant de devenir tous un peu cons, nous étions les mêmes au départ : des bambins éclatant de rire.

Les parents de Cédric ne veulent se souvenir que de ça. Pas sûr que tout ce bruit les y aide vraiment.

I love you. All of you. And Lulu.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Jeune… Donc, innocent ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s