A la FNAC, ils sont drôles. Mais alors, à un point…

Que je vous raconte, mes chers et fidèles amis lecteurs, l’anecdote dont j’ai été le témoin direct.

Voire même l’acteur involontaire.

Pour les besoins du shooting d’un Myself, je devais me procurer le très célèbre film Emmanuelle de Just Jaeckin. Aussi, je me suis dirigé tout naturellement à la FNAC, rayon DVD pour satisfaire cette exigence de scénario.

Deux vendeuses discutent au comptoir d’accueil.
– Phantom of Paradise, c’est du fantastique, dis donc.
– Oui, je sais. L’ordinateur n’en veut pas en comédie musicale.  »

Je vous le concède bien volontiers : cette conversation est plus que passionnante. L’une s’en va, l’autre me regarde.

Enfin.

Je demande où je peux trouver Emmanuelle, le film de Just Jaeckin.

La bonne femme d’hurler : – Dis donc, c’est où les films érotiques ?

Et l’autre de répondre, aussi fort : – Tout le stock est au fond sur la gauche. Sinon, rue Saint Denis, vous trouverez tout ce qu’il vous faudra.  »

Connasse.

Je ne réponds rien, j’estime que c’est une authentique perte de temps. Si les vendeuses de la FNAC passent autant de temps dans l’humour de concierge que dans l’apprentissage de la culture du cinéma français, alors, tout va bien. La France passera devant Hollywood et Bollywood.

Le film ? Oui, je l’ai acheté.

I love you. All of you. And Lulu.

Publicités

2 commentaires sur “A la FNAC, ils sont drôles. Mais alors, à un point…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :