C’est très beau ?

Contrairement à ce qu’à toujours prétendu mon cousin Marc à l’époque, je n’ai jamais trouvé qu’Agnès L. était moche. Elle étudiait la dactylo dans un institut spécialisé basé à côté de la boîte à bac où j’étais censé user mes fonds de culotte… Nous nous retrouvions toujours en face du monument aux morts de la gare Saint Lazare.

Notre petite histoire s’est ainsi poursuivie pendant quelques semaines. Rien de méchant, quelques roulages de pelle, un tripotage de seins et éventuellement, un pelotage plus intime pour battre des records avec les copains.

A cette époque, fin des années 70, la gare Saint lazare était sombre et lugubre. La travée centrale souffrait de son vieil âge. Des lambeaux de plâtre s’échouaient de temps en temps sur un sol crasseux. Jadis glorieux, ce pauvre établissement souffrait de son manque d’entretien. De gare joyeuse pour les vacances en Normandie, elle était maintenant un départ morne de banlieue.

Aujourd’hui, c’est fini.

20121114-094645.jpg

Hein ? Ça en jette, non ? Elle a de la gueule, la vieille dame ? Bonjour, le lifting… Des escalators partout, la lumière qui tombe naturellement jusqu’au troisième sous-sol, c’est à ce point clair et beau que je m’arrête.

Dans la gare Saint Lazare, tout à été refait, repensé et reconstruit. C’est juste… Beau.

Je sais, je sais. Vous serez nombreux à me dire que je ne comprends rien, que le modernisme n’apporte pas grand chose, si ce n’est détruire le classicisme qui lui, ne se démode jamais. Vous me direz toujours ce que vous voudrez mais vous ne m’empêcherez jamais de penser. Et, voyant toute cette lumière dégringoler sur le grand hall central de la gare Saint Lazare, j’ai pensé : – » C’est beau ! »

Un truc, cependant.

Il est où, le monument aux morts ? Si je dois retrouver Agnès L. – on ne sait jamais – comment je fais, moi ? À la place, il y a maintenant un Monoprix.

20121115-125401.jpg

Pour un rendez vous galant, c’est pas vraiment glamour.

Ah, le monument aux morts, me dit-on de source que je peux qualifier d’officielle, est en face de la voie 23. Merci de cette précision utile. Cependant, je doute qu’elle me soit nécessaire.

Je ne donne plus de rendez-vous galants. Que voulez-vous ?

J’ai Lulu.

I love you. All of you. And Lulu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :