Paysages de bagnoles

Je suis parti à Marle photographier l'ami Cauet. L'animateur était heureux de jouer dans le bourg de son enfance. Ce fut une belle journée. Un accueil incroyable, un village en effervescence : il faudra bien que je vous le raconte. J'attends juste l'autorisation de publier les photos.

En attendant, je voulais partager avec vous trois photos.

Parce que l'œil se balade, qu'il attrape des couleurs ou des paysages, voire un juste mélange des deux, notre perception de ce qui nous entoure, nous touche. Notre regard s'attarde, nos pensées s'égarent. On se paume. C'est bon.

Jeff, l'acolyte de Cauet, conduisait tout en devisant. S'il découvre un jour ce papier, ce que je souhaite, il sourira en pensant que je ne l'écoutais que d'une oreille, tout absorbé par les couleurs que je découvrais.

J'ai sorti mon appareil, j'ai dit : pardon, Jeff et j'ai shooté ce que je voyais.

Paysages de bagnole

Paysages de bagnoles

Parce qu'avant de créer des petits Gillou partout – Gillou, un s ou pas ? – il m'est arrivé de laisser mon regard flâner dans une ville et le rythme de celle-ci. La preuve…

Bon, c'est pas le tout mais il se fait tard et l'idée de me coucher ne me déplaît pas.

I love you. All of you. And Lulu.

;

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s