Jean-Luc est mort…

Jean-Luc Delarue nous a quitté cette nuit.

Il n’avait même pas cinquante ans. C’est jeune pour mourir, non ? Certains répondront que c’est la drogue qui est la cause de ce décès prématuré. Peut-être. Il n’empêche : 47 piges, c’est jeune.

Aujourd’hui, les médias rendent hommage à celui qui fut certainement un des animateurs les plus doués de sa génération, celle des années 90. Son joli visage, sa mise en plis impeccable et cette façon si particulière d’interviewer les gens l’ont propulsé au plus niveau très vite.

Trop vite, serais-je tenté de dire. Pourtant, ces mêmes médias, sous prétexte d’informer le public, ont descendu l’homme plus bas que terre en révélant de manière scabreuse son addiction à la drogue. Vous renchérirez, car vous aimez ça et vous le faîtes de manière systématique, que Jean-Luc Delarue était un homme de télé, déconnecté de la réalité et des gens. C’est votre droit de le penser. Maintenant, si vous le permettez, je voudrais vous raconter une anecdote. Elle parle de Jean-Luc Delarue, de l’homme qu’il était vraiment, avant que le drogue ne le rende fou et malade. Lire la suite